Rapport moral année 2017

 

"Mesdames et Messieurs,

(...) cette manifestation est un succès et je tiens à vous remercier tous personnellement. Je sais que cet engouement n'est pas seulement dû au plaisir de découvrir la gastronomie lyonnaise. L'attente est tout aussi importante autour des thématiques et travaux de réflexion que nous avons choisi de mener durant ces 3 jours sur l'actualité de la profession.

Les années d'élections sont toujours particulières. 

Il y a d'abord la période pré-électorale où tout semble figer au niveau des administrations. Plus question de faire la moindre annonce, prendre la moindre mesure qui pourrait offusquer une quelconque partie de la population. C'est le standby bienveillant, dans la non-action les décideurs se disent qu'ils ne devraient pas commettre d'impairs. Vient ensuite la phase post-électorale. Là il faut traduire en actes les paroles sur lesquelles se sont portés les suffrages. De nouveaux interlocuteurs arrivent, ils doivent prendre possession des dossiers, se familiariser avec l'environnement. Ils doivent aussi être sensibilisés à nos problématiques et c'est alors un long travail de pédagogie qui s'impose à nous. Il convient alors d'œuvrer sans cesse pour rappeler qui nous sommes, quel est notre poids, qui nous représentons, quelle est l'histoire et surtout ce pourquoi nous nous battons.

Apporter les réponses, éclairer nos interlocuteurs, faire valoir nos droits et défendre les intérêts des chefs d'entreprise c'est le lot quotidien du CLCG."

extrait de l'intervention d'Yves RIVOUAL (Lyon le 7 octobre)

Télécharger le fichier (Rapport_moral_CLCG2017 142,17 Ko)